Mon témoignage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon témoignage...

Message  Ombline le Mer 27 Mar - 22:36

Bonsoir tout le Monde Very Happy,

je tenais vous faire part de mon témoignage de ma petite vie bien compliquée tant que à présent et ce depuis mon plus jeune age.

Née à Bangkok en Thaïlande , je suis arrivée à l'age de deux ans et demis en Belgique chez un charmant couple belge qui m'ont tout de suite aimé. Niveau amour parentale je n'ai jamais manqué de rien. jusque l'âge de 6 ans, j'ai grandi seule avec mes parents. déjà à cet age, je me prenais un malin plaisir à fouiner dans les affaires de ma mère. À l'age de 6 ans, mes parents ont adoptés une petite fille. À partir de ce moment là, je fus la plus heureuse en famille car j'avais enfin ma compagne de jeux avec qui je jouais avec ses jouets à elle. les miens étaient quasi tout le temps au placard. le nombre de Barbies et poupées party ne ce calcule plus ni séances de coiffures et cie... Le bonheur total. On ce faisait des journée entières déguisées dans les vêtements de notre mère, de frais dingues. L'âge avançant, mes parents m'ont obligé à devenir plus masculin dans mes jeux et cie, j'ai commencé les mouvements de jeunesses. mes années louveteaux ce sont plus ou moins bien passées bien que je fus victimes de railleries du à ma féminité transparente explicite.

L’enfer commença pour moi quand j’intègra un collège privé et entra chez les scouts. Le drame pour moi fus que dans ma troupe de scouts, beaucoup étaient à mon école. Vous savez que c'est à cet age là où le corps change, mue et devient plus explicite "logiquement". Je met bien des parenthèses car pour moi, ce ne fus pas du tout le cas, bien même tout l'opposé. En effet, la nature faisant son travail, je me suis retrouvée à l'age de 14 ans avec des jambes et hanches sculpturales avec une pointure de 39, le tout digne d'une véritable Catherine Zeta Jones, étant en plus, totalement imberbe des jambes et buste et sans barbe. Ces messieurs les scouts ce faisaient un malin plaisir pour mon plus grand malaise de me " mater" de façon vicieuse et j'avais sincèrement peur que ça tourne mal de plus que cela c'est ébruiter à l'école! du coup, j'étais LE mouton noir parfait durant des années. intimement, je suis plutôt fière de mes formes féminines naturelles bien que celles cis ont été à la source de quelques dépressions et moultes moqueries durant des années.

Après plusieurs année de réflexions et de maturités, j'ai donc décidé de l'assumer telle que je suis au plus profond de moi même. Je me dis que mon propre corps m'a donné la voie de ma propre délivrance depuis bien longtemps et que il ne cherchait instinctivement que à retrouver sa jumelle intime au plus profond de moi même.


Voilà donc mon parcours et un petit aperçu de ce qu'aura été ma vie tant qu à présent. je met pleins d’espoirs pour le rendez vous chez le psychiatre et l'endocrinologue. Pour gagner du temps, j’invite celles qui désirent comme nous toutes ce libérer, de prendre TOUT leurs rendez vous en même temps pour ne pas perdre de temps. Je vais moi ainsi gagner quasi 3 à 5 mois avant que tout mes rendez vous ce soient passés et que je puisse commencer mon traitement.

Je vous embrasse bien, chers amies et vous dis à très bientôt,

avatar
Ombline

Messages : 6
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon témoignage...

Message  Elodie le Jeu 28 Mar - 7:44

Merci pour ce témoignange Ombline. C'est vrai qu'étant d'orrigine asiatique le terrain est plus que favorable à une transition, il n'y a qu'a voir les belles katoeys thaï.
Prends ton temps, ne bacle pas ton parcours.
Au plaisir de te lire
Bises
avatar
Elodie

Messages : 129
Date d'inscription : 18/04/2012
Localisation : Finistère Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon témoignage...

Message  AURELIE C. le Jeu 28 Mar - 15:42

quelles chances d avoir des formes naturelles. cependant je fais un petit 40 en chaussures et à ma grande surprise le blouson cuir que je viens de m acheter est impeccablement taillé au niveau du rapport taille-épaules.
toutefois, je déplore toujours le peu d'hormones délivrées par les endocrino qui nous maintiennent dans un état de ménopause alors que nous aurions besoin, au début tout au moins, d un coup de booste afin d obtenir un développement plus harmonieux.

AURELIE C.

Messages : 163
Date d'inscription : 19/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon témoignage...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum