C.O familial

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C.O familial

Message  leyla le Dim 15 Jan - 9:38

Rappel du premier message :

apparemment je suis la première à poster dans cette rubrique?
vous me direz qu'il en faut bien une ? non?
alors se sera donc moi!

voila !
hier samedi, je suis aller à un RDV que j'avais posée pour une grande partie de la famille ( toutes mes sœurs et ma mère !)
j'ai donc commencer mon C.O dans des termes un peu ... médical !
pour bien expliquer et faire comprendre le sens de ma démarche !
après un bon "exposé" sur mon cas , les questions sont arrivés !!! et de toutes sortes !
l'une à la quelle je m'attendait est , bien sur ,venue en premier !
est ce que tu es homo??
ensuite ont suivie les autres !!
dans le genre : tu vas avoir des sein ? tu vas aller jusqu'à l’opération ?? etc........
je les sentais un peu "assommées " par mes révélations !!
et ensuite, très interrogatives !!
mon stress est disparu très vite en fait !au bout de qqs minutes !
je suis restée assez calme et je répondais aussi bien que possible à toutes ces questions !
sauf celles d'ordre sexuel ou trop personnelles bien sur!
je n’étais pas la pour étaler ma vie sexuelle ??
même si il y a eu de l’Émotion tout c'est bien passé dans l’ensemble!
et maintenant ?? je regrette un peu de pas l'avoir fait plus tôt !!
mais on dit souvent ce genre de chose ?? après!
bon voila !! maintenant? il me reste mes frères?? ( oui ! nous sommes une grande famille!)
je pense que ce ne sera pas la même chose?? bof on verra bien !
la semaine prochaine je fais mon C.O pro !enfin euh ! je l’espère !
voili ! voilou !! bisous !

avatar
leyla

Messages : 58
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : TARN

Revenir en haut Aller en bas


Re: C.O familial

Message  Michele66 le Mer 21 Mar - 6:52

Bonne journée Sarah, travailles bien!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Michèle Administratrice




L'action vaut mieux que l'intention!
avatar
Michele66
Admin
Admin

Bélier Messages : 615
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 69
Localisation : Perpignan

http://transsexuel-le-s.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Chrysalide le Mer 21 Mar - 8:32

Si je puis me permettre Françoise... le petit Ludovic (Georges du Fresne) ne "veut" pas être une fille.

Elle "sait" qu'elle est une fille et ne comprend pas pourquoi elle a ce pénis qui a induit ses parents en erreur.

C'est un véritable cauchemar... et elle va se réveiller...

Le petit Ludovic... c'est tout à fait moi... c'est tout à fait bon nombre d'entre nous.

Comme je le disais précédemment notre féminité est beaucoup plus apparente, physiquement pour commencer parce que, pour la grande majorité, nous avons un physique très androgyne, voire carrément féminin "à la base".
Il en est de même au niveau des comportements quotidiens et de nos choix (orientation professionnelle par exemple).

C'est pourquoi notre parcours ne peut être qu'évident pour nos entourages et grandement facilité par le fait que nous soyons, généralement, très rapidement "indétectables".

Voix féminine, absence de système pileux, absence de pomme d'adam... c'est quand même des "soucis" en moins qui permettent d'avancer plus rapidement.

C'est juste ce que je voulais dire.

Anecdote personnelle : lors de ma première consultation endocrino, il croyait que j'étais déjà sous THS et que je venais pour un renouvellement d'ordonnance.

J'avais quand même plus de 40 ans !!

Shocked





























avatar
Chrysalide

Messages : 80
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : Cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  CarolyneTeeGee le Mer 21 Mar - 9:16

Chrysalide a écrit:Je suis l’exemple type de ce que l’on appelait une transsexuelle primaire.

D’après ce que tu dis… tu es l’exemple type de ce que l’on appelait une transsexuelle secondaire.

On a beau dire tout ce que’ l’on veut sur le sujet, l’approche de sa féminité n’est absolument pas la même et le chemin de vie non plus.

C'est vrai, et c'est aussi en celà que le parcours des transsexuelles dites secondaires est souvent plus difficile...

Je me suis mise à repenser à tout ça et ça m'a amenée à la réflexion suivante, qu'en fait les seules "vraies" transsexuelles sont justement celles dites secondaires, éthymologiquement parlant, vous allez comprendre tout de suite pourquoi.

Dès le plus jeune âge, les transsexuelles dites primaires sont intimement convaincues qu'elles sont des femmes, que la Nature a eu le hoquet au moment de leur conception, et qu'elles vont donc tout naturellement s'employer à réparer cette erreur...quelque chose qu'on pourrait par exemple rapprocher d'une femme atteinte d'hirsutisme et qui va se soigner par un traitement hormonal approprié...on n'irait pas parler de transsexualisme dans ce cas, eh bien c'est un peu le même "concept" ici : les primaires vont "corriger" certains défauts de leur apparence mais en aucun cas elles n'entreprendront de "parcours" qui les feraient passer d'un sexe à l'autre, puisque n'ayant jamais été des hommes dans l'absolu. Ce n'est pas un "changement" de sexe, juste une "réparation" de sexe en substance.

Tandis que les transsexuelles secondaires, elles, auront eu la conviction qu'elles auraient dû être des femmes bien plus tard, mais elles auront surtout eu un passé d'homme, dans tous les sens du terme, ce qui va tout simplement avoir pour conséquence de les faire vraiment passer d'un sexe à l'autre, tant sur le plan physique que psychique.

Dans le premier cas, c'est donc une "simple" remise aux normes, dans le second c'est un véritable changement de norme, si vous me suivez bien, et donc un réel changement de sexe et tout ce qui va avec, donc du "vrai" transsexualisme (oui je sais, je coupe les cheveux en quatre, mais je trouvais cette réflexion pas si dénuée de sens que ça).

Après, que les premières aient plus de "légitimité" que les secondes, c'est un autre débat, dans lequel je ne m'avancerais pas, d'autant que, primaires ou secondaires, elles auront chacunes les mêmes "imperfections" (absence d'utérus, d'ovaires, prostate, chromosome Y, etc, etc)...et que dire d'une trans primaire qui, pour des raisons médicales, ne pourrait pas avoir accès à la vaginoplastie par exemple ? Serait-elle "moins" femme que d'autres ? Pas sûre du tout...

Bon, je vous laisse, j'ai rendez-vous avec une autre trans secondaire et je ne sais vraiment pas quoi me mettre...c'est chiant d'être une fille, on se prend la tête pour des conneries, alors qu'avant je n'aurais eu qu'à enfiler le premier t-shirt venu et basta...pourtant j'aime mieux "maintenant" qu'avant, allez comprendre...
avatar
CarolyneTeeGee

Taureau Messages : 168
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 53
Localisation : Bretagne

http://en-route-pour-venus.blogspot.com/p/genese-dune-transition

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  CarolyneTeeGee le Mer 21 Mar - 9:27

Chrysalide a écrit:... nous avons un physique très androgyne, voire carrément féminin "à la base".
Il en est de même au niveau des comportements quotidiens et de nos choix (orientation professionnelle par exemple).

C'est quoi un physique féminin ou androgyne à la base ??? Celui des magasines ou celui de Mme tout le monde ? Tout le monde ne peut pas être Andrej Pejic non plus...

Pareil pour les métiers, à l'heure où les femmes sont pilotes de chasse, va falloir m'expliquer...idem pour les comportements...

Ou alors, c'est que quelque part nous avons toutes plus ou moins la même approche et la même vision de ce qu'est la féminité ou de ce qu'elle devrait être...ça me rassure, on est pareilles donc, à la seule différence que chez moi, le petit Ludovic a grandi et que c'est bien après qu'il s'est mis à avoir le disque dur qui chauffait, et qu'il n'y a pas de raison qu'il ne reformate pas tout le système à son tour.
avatar
CarolyneTeeGee

Taureau Messages : 168
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 53
Localisation : Bretagne

http://en-route-pour-venus.blogspot.com/p/genese-dune-transition

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Chrysalide le Mer 21 Mar - 11:49

Je voulais corriger un mot et voilà ce qu'il reste de mon commentaire.

MICHEEEEEEEEEEEEEEEELE ton site beugue !!!


Tout le monde aura compris ce que je voulais exprimer par

Même si la tendance occidentale actuelle est à la parité dans quasiment tous les domaines, il n’empêche que "féminité" et "masculinité" ne provoquent pas le même ressenti pour l’œil et l’esprit.

Andrej n’est plus androgyne depuis belle lurette mais très féminisé pour les besoins professionnels et médiatiques que l’on connaît.
Non non… je parle d’anonyme, sans aucun critère esthétique particulier d’ailleurs, dont l’œil humain ne sait déterminer s’il s’agit vraiment d’une fille ou d’un garçon…


Dernière édition par Chrysalide le Mer 21 Mar - 13:29, édité 2 fois
avatar
Chrysalide

Messages : 80
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : Cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  pierron le Mer 21 Mar - 13:06

Maryanne et Carolyne, restons toutes soudées... Nous avons besoin de nous serrer les coudes. Nous ne pouvons pas avoir les mêmes avis et c'est la richesse d'un tel forum.

Le dernier message que tu m'as adressé Carolyne m'a fait un bien fou !

Ce matin j'ai pu converser plus longtemps avec mon médecin traitant qui a été très à l'écoute de mon mal-être. Je le revois dans une semaine et il va en profiter d'ici là pour contacter ma psychiatre pour faire le point. Ce matin je lui ai dit que j'avais eu un témoignage poignant et capital ce matin, le tien. Comme je n'ai pas d'imprimante je l'ai recopié après le déjeuner et je vais en faire des photocopies qu'il recevra cet après-midi ainsi que ma psy et mon assistante sociale. Attention ! rien n'est gagné !

Ce matin, j'ai demandé au CMP de Roanne d'avoir un rendez-vous aujourd'hui avec ma psychiatre. Impossible mais à 15 heures je peux l'appeler. Est ce que la confiance va régner entre nous et elle va-t-elle marteler que le protocole est la seule voie à suivre ?

Ton témoignage, Carolyne, peut tout changer à condition que ma psy accepte et comprenne que pour mon bien j'évite le protocole qui est pour moi et pour toi une machine à broyer (sans jeux de mots...) Vivre deux années de plus sans bénéficier des hormones et d'au moins un acte chirurgical au visage je ne le conçois pas. Faire mon coming out à mes proches et attendre deux ans sans avoir très peu de chance d'être réassigné plutôt mourir !!! Alors là j'aurai totalement échoué : lire le dégoût dans le regard de mes proches et des autres, et perdre ma dernière chance pour être enfin moi-même... jamais !

Ma psychiatre va compter beaucoup dans les suites des évènements. Si elle lit ton mail avec grand intérêt ça peut changer beaucoup le cours des choses, Carolyne. Si elle s'enferme dans des convictions dépassées, où seul le protocole peut statuer sur mon sort pourras-tu m'envoyer les coordonnées du psy qui t'a donné le sésame ? Connais-tu des psys dans ma région (Loire, Rhône) qui ont une aussi grande ouverture d'esprit que le tien ?

A vous toutes et à toi en premier, Carolyne, je vous écrirai un mail ce soir pour vous expliquer comment ça s'est passé entre ma psychiatre et moi. Si ma psy est scotchée par ton témoignage l'espoir sera de mise. Elle ne l'aura pas lu mais j'en ferai un résumé au téléphone.

Merci beaucoup.



François(e)



Ps : est ce qu'éviter le protocole m'empêchera d'être pris en charge à 100% ? J'ai des ressources très faibles. Ca pèse aussi dans la balance.
avatar
pierron

Capricorne Messages : 36
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 52
Localisation : loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  CarolyneTeeGee le Mer 21 Mar - 18:53

Attention Françoise, le THS n'est pas la panacée et les hormones ne font pas de miracles. Ne va pas non plus te mettre à imaginer que ce sera si facile que ça, ne fait pas la même erreur que moi au départ, quand je pensais qu'il suffisait presque de dire que j'étais officiellement trans pour que je me mette à ressembler tout à coup à l'avatar que j'ai en imagette.

Tu peux voir ma tronche aujourd'hui sur le forum, à la rubrique "photos" si je ne m'abuse, et si je vis comme ça en full time, comme tu peux le constater c'est loin d'être gagné encore (je précise tout de même que c'est AVANT ma FFS, bande de médisantes). Sauf qu'au bout d'un an de THS (dont 8 mois "pour rien" à cause d'un traitement inadapté à mon cas), j'ai fini par me dire qu'il allait bien falloir un jour mouiller le bustier et ne plus hésiter à assumer ce que j'étais, ou alors autant rester au placard et ne pas s'emmerder avec tout ça.

Encore une chose, mon comming out je l'ai fait officiellement à tout le monde (famille, proches, boulot, etc) quand je n'avais encore rien commencé d'autre que LE truc le plus important à mes yeux : le diagnostic du psy, histoire d'être bien sûre de ce que j'étais et où j'allais...je me voyais mal dire à tous "coucou, vous savez quoi ? ben en fait je suis trans, si si" et qu'au bout du compte ce ne soit pas cette "maladie" dont j'étais atteinte...là c'était le suicide social assuré également, tout le monde m'aurait prise pour une vraie barge ou une mytho.
Sauf que pendant près d'un an, tous les gens qui savaient ne voyaient juste qu'un mec dont les cheveux poussaient petit à petit, qui commençait à adopter une tenue androgyne, qui y allait selon la technique des petits pas, tout (trop ?) doucement à mon goût et au leur, parce que les gens s'imaginent eux aussi que dès que tu es officiellement trans, tu deviens aussitôt une de ces créatures lascives couchées sur papier glacé. Ben non...et il vaut mieux qu'ils s'habituent aussi à ton changement progressif que de te voir débarquer 2 ans après "accomplie"...il faut leur laisser le temps de s'habituer et prendre la mesure de ton évolution, même si celle-ci est lente. Ton histoire d'être réassignée au maxi dans les deux ans c'est peanuts, ça prendra le temps qu'il faudra, le temps que tu changes et surtout que tu aies tout assimilé, mais si tu te précipites, à coup sûr tu vas au clash, car il faut laisser à ton corps le temps de se transformer et à ton esprit le temps de l'accepter.

Même si j'en rêve secrètement vu que c'est mon but, si on devait me réassigner telle que je suis aujourd'hui, pour qu'ensuite on continue à me donner du "Mr" dans la rue, m'est avis que ça ne me rendrait pas du tout service. Etre une femme ne se résume pas à avoir des seins et un vagin (faut avoir un joli petit cul aussi, alors tu vois...)jocolor
avatar
CarolyneTeeGee

Taureau Messages : 168
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 53
Localisation : Bretagne

http://en-route-pour-venus.blogspot.com/p/genese-dune-transition

Revenir en haut Aller en bas

Prise en charge....

Message  sarahOGM le Mer 21 Mar - 19:16

Cela dépend un peu de ta région semble t il! Pas de lois, des usages plus ou moins uniformisés!
Selon les caisses aussi et ton régime secu ou rsi etc donc il y a difficulté et aussi de l'aléatoire...

Parcours gretis, le mien après une thérapie privée de trois ans, il a duré encore un an avant passage de dossier en commission! C'est le minimum à Marseille...

Secondaire ou primaire, le principal point recherché par l'équipe psy est celui de la """souffrance originale""" je dirais.
Le point de basculement entre un parcours de recherche d'identité classique de la part d'un enfant et une réelle double personnalité ou thématique de transsexualité. Exclure aussi les psychotiques. En cela leur sévérité peut être salutaire. Celui qui se trompe lui même le regretterait amèrement, je pense.

Parfois le parcours de la transsexuelle se trouve bloqué, je dirais que je ressens mon histoire comme cela.
J'ai commencé a refuser doucement mon prénom masculin puis j'ai accepté, j'étais contente de voir mes seins pousser et voulait les garder j'ai eu une glande retirée etc je n'ai pas su m'imposer, je me suis pas révoltée, je me suis réfugiée dans l'intériorité et sporadiquement j'étais un travesti.
Ayant commencé une vie d'homme que faire....si tu est "responsable". Tu n'abandonne pas femme et enfants avant un point de non retours. Renoncer à ce que tu as construit au cours d'une vie est une décision lourde et difficile. Là Carolyne est très pertinente....Bonne soirée, je vais assurer la permanence ABC. Sarah
avatar
sarahOGM

Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 60
Localisation : Bormes les Mimosas

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Michele66 le Mer 21 Mar - 19:28

Echanges de belle tenue, mesdemoiselles!!!!

Vous m'en voyez ravie!!!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Michèle Administratrice




L'action vaut mieux que l'intention!
avatar
Michele66
Admin
Admin

Bélier Messages : 615
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 69
Localisation : Perpignan

http://transsexuel-le-s.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  pierron le Mer 21 Mar - 20:40

Bonsoir Carolyne,

C'est super d'avoir une amie comme toi. J'ai l'impression que tu me prends sous ton aile comme une soeur.

Comme je te l'ai expliqué tout à l'heure j'ai contacté ma psy à 15 heures.Je suis déçue car elle m'a conseillé de prendre du recul et d'attendre le prochain rendez-vous, le mercredi 28 mars. Je l'ai trouvée plus détachée que lors des rendez-vous. Est ce que c'est l'effet téléphone ?

Je ne sais pas si j'ai bien fait mais j'ai recopié ton message à propos de la possibilité de contourner le protocole et j'en ai fait des photocopies que j'ai remises cet après-midi au secrétariat de ma psychiatre, de mon assistante sociale et de mon médecin traitant. Ma psy va-t-elle penser que je suis obtuse, que je mets la charrue avant les boeufs et que je lui impose mes choix et mes impressions ?

Si elle me fait languir pendant des semaines ou pire, des mois, que me conseilles-tu ? Elle dépend du CMP de ma ville et elle me suit depuis presque quinze ans pour mes multiples complexes. Elle me connaît bien. Mais est ce que ça ne risque pas de se retourner contre moi ?

Tu as eu de la chance de tomber sur un psy qui au bout d'un seul rendez-vous t'a envoyée au paradis des trans !!!

Mon pessimisme ne va pas me faciliter la tâche surtout si ma psy essaie de noyer le poisson. En deux heures tu as pu arriver à tes fins.

J'ai envie d'appeler demain ou après-demain ton psy Tom Reucher. J'espère qu'il me donnera les coordonnées de psychiatres se trouvant dans ma région et qui n'ont pas la dent dure et un rejet pour les trans.

L'espoir fait vivre même s'il est mince.

Si Tom Reucher m'explique que la seule solution c'est d'aller à Brest comment vais-je m'y prendre ? Qu'est ce que je vais dire à mes proches, moi qui habite dans la Loire ? Je n'ai jamais mis les pieds en Bretagne... Si c'est la seule solution pour décrocher le Graal sans le réél espoir que Reucher me le donne vraiment... S'il est compréhensif je veux bien attendre septembre (mes prochains congés) pour faire un sacré voyage dans le Finistère. A moins que Tom Reucher se rende de temps à autre sur Lyon et les environs. Ca serait génial !!!

L'idéal serait de trouver un autre Tom Reucher dans ma région.

Pour ma psychiatre je ne suis guère optimiste eu éu égard à tes deux heures pour faire tes preuves. Je n'accepterai pas que ma psy me mène en bateau.

En tout cas je te remercie de tout coeur, ma chère. Razz

J'espère suivre un jour ton chemin comme celui de toutes les copines du forum mais si ma psy n'est pas à la hauteur je crois que je suis foutue. Mad

Grosses bises à toi et encore merci.



François(e)
avatar
pierron

Capricorne Messages : 36
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 52
Localisation : loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  CarolyneTeeGee le Mer 21 Mar - 22:22

Françoise, je ne te prends pas sous mon aile, je n'ai aucune légitimité pour ça, je te dis juste comment s'est passé mon parcours, lequel diffèrera toujours de celui d'une autre soeur pour de multiples raisons. Après, s'il y a des bouts du mien qui peuvent coller à d'autres, pourquoi pas, mais en aucun cas je n'ai vocation à être bombardée "gourou transgoudou", je ne suis pas Gilbert Bourdin (déjà bien assez avec les cons, si je dois en plus me farcir les Atlantes et les Lémuriens, va me falloir des journées de 48h).

C'est comme pour Tom Reucher, il est très sympa, il a considéré au bout de 2h d'entretien que j'étais une trans de niveau 5 (ah oui au fait, j'ai un Cogiati de 210), mais jusqu'à quel point ne m'a-t'il pas carressée dans le sens du poil ? Sur le moment ça m'a plutôt arrangée, vu que c'est ce qui a tout déclenché par la suite. Mais s'il s'était trompé de bonne foi ? Ou si j'avais joué un rôle pour l'amener là où je voulais qu'il aille ? Ou plus grave, s'il avait menti, juste pour récupérer une cliente de plus et faire marcher le commerce à travers son réseau de spécialistes hors équipes officielles ? Bon, aujourd'hui c'est un peu plus clair dans ma tête, mais je ne te cache pas que je suis passée par de sales moments, où les doutes le disputaient encore aux questions, et malgré le (ou à cause du) THS.

Je ne donne aucun conseil, juste mon avis, qui vaut ce qu'il vaut, c'est à dire pas grand chose : ce parcours est très dur à supporter et il est à mille lieues de ce qu'on s'imagine au départ, aussi il vaut mieux être très solide mentalement avant de s'y risquer. Un psy pourra toujours te délivrer le fameux "sésame", à toi de faire en sorte qu'ensuite tu ne te retrouves pas coincée dans ta tête avec les 40 voleurs. Je ne suis pas psy, loin de là, mais je remarque un truc qui me "chiffonne" un peu quand je te lis, c'est ce "défaitisme" sous-jacent, ce spleen latent, cette espèce de désespoir avant même d'avoir commencé, comme une sorte de renoncement permanent à l'idée de la moindre difficulté qui se présentera.

Si tu pars déjà perdante et le moral au ras des pâquerettes, ça ne va vraiment pas t'aider pour la suite (mmmmm les joies des crises de larmes pour un oui ou pour un non, et plusieurs fois par jour en plus, et ces *** de seins qui s'obstinent à rester des oeufs au plat, et ces séances de laser de plus en plus douloureuses pour un résultat médiocre, et tous ces "braves gens" qui ne se cachent pas de te rappeler que pour eux tu restes un animal de foire, etc, etc, etc...la liste est loin d'être exhaustive).

Aaaahhh, si seulement on pouvait tout changer d'un claquement de doigts....
avatar
CarolyneTeeGee

Taureau Messages : 168
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 53
Localisation : Bretagne

http://en-route-pour-venus.blogspot.com/p/genese-dune-transition

Revenir en haut Aller en bas

Gourou ou gourou et demi

Message  sarahOGM le Jeu 22 Mar - 6:34

Si tu as une secte de l'écriture vraie, je vais adhérer, moi qui suis sortie de la secte catholique et aussi pnl iste....
Je dois reconnaitre en effet qu'il faut savoir ce que l'on veut et aussi perdurer dans ses talons de filles.

Mathaphoriquement et réellement le port des talons hauts fait mal aux pieds et il faut aussi apprendre à marcher avec.

Circuit officiel ou parallèle, il faut quasiment de l'obstination: les médecins avancent sur des oeufs, donc à reculon, la population par contre est indiférente en général et très souvent "favorable" bienveillante!

Reste les exceptions: Les groupes de jeunes hommes et aussi les personnes généralement de sexe masculin (je n'ai pas souvenance de femmes, d'une femme ayant fait une remarque graveleuse) qui n'ont vraiment pas eu d'éducation ou suivit une évolution limitée. Pour préciser mes écrit, j'ai quelques fois croisés des clochards, des SDF dans Toulon qui se sont montrés fort civil et respectueux, ne pas confondre un état extérieur avec le savoir être.

Les remarques peut courageuses provenant de groupes masculins; ditent assez haut pour être entendue mais pas assez pour passer pour un abruti; sont assez fréquentes. Ceci étant écrit, la transition étant pour moi un état plus qu'un choix , je fais avec. Je suis heureuse d'être sur mes talons au dessus de ce genre d'individus. Ma vie est très probablement plus riche, beaucoup plus riche....

Bonne journée Sarah
avatar
sarahOGM

Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 60
Localisation : Bormes les Mimosas

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  CarolyneTeeGee le Jeu 22 Mar - 7:58

sarahOGM a écrit:Mathaphoriquement et réellement le port des talons hauts fait mal aux pieds et il faut aussi apprendre à marcher avec.

Lol, c'est clair Very Happy ...c'est autre chose que les garder une heure ou deux sur la moquette du salon...bienvenue dans le monde réel (eh oui, les "petits désagréments" vont même se nicher jusque là)

Je viens de relire mes conneries et finalement j'aime assez bien le "gourou transgoudou"...suis sûre qu'il y a un paquet de fric à se faire avec ça...et puis ça me paiera ma FFS au moins Twisted Evil (nan j'déconne)

N'empêche, va falloir qu'un jour on s'organise une méga rencontre entre toutes les filles du forum si possible, ça pourrait être très sympa. Perso je compte aller à la gay pride de Nantes le 2 juin et à l'Existrans à Paris au mois d'octobre (j'aurai un oeillet à la boutonnière...n'importe quoi geek ). Pour Nantes, je serai très certainement sous la bannière de FLAG! et pour Paris je ne sais pas encore s'il y aura des représentants ou non (m'en fous, même pas peur)
avatar
CarolyneTeeGee

Taureau Messages : 168
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 53
Localisation : Bretagne

http://en-route-pour-venus.blogspot.com/p/genese-dune-transition

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Chrysalide le Jeu 22 Mar - 11:19

Bonjour Françoise,

Si je puis me permettre, je pense que l’on en a accumulé assez pour pouvoir se dispenser de dépendre d’un groupuscule médical qui, d’après tout ce que j’ai entendu, n’est pas particulièrement bienveillant avec les patientes transsexuelles.

Il y a suffisamment de thérapeutes compétents dans le privé pour pouvoir faire un parcours assisté de qualité sans dépendre de ces commissions arbitraires.

La majorité des filles qui sont ici ont fait leur parcours "hors protocole" et ne s’en portent que mieux.

Il doit bien y avoir tous les praticiens nécessaires dans la Loire quand même.
Sinon, Paris n’est pas si loin…

Pour rebondir sur le fait que tu aies trouvé ta psy "détachée" lorsque tu l’as appelé… c’est tout à fait normal car tu étais hors consultation.
Imagines si tous les patients téléphonaient n’importe quand entre chaque rendez-vous…
Ce n’est pas une situation qu’elle peut se permettre d’accepter trop facilement non plus.
Par son détachement, elle a simplement voulu te faire comprendre qu’elle serait disponible pour t’écouter le 28 mars, mais que pour l’heure, elle était en rendez-vous avec un autre patient ou simplement occupée à autre chose.

J’ai lu qu’elle te suivait depuis 15 ans… je pense qu’elle te connait donc "plutôt bien" et qu’elle est à même d’évaluer la légitimité de ta demande.

Pardonne mon indiscrétion… mais… que vient faire une assistante sociale là-dedans ?

En ce qui concerne le psy qui envoie tout le monde au "paradis des tran’s"... si tant est qu’il y en est un… c’est un transsexuel militant très engagé réputé pour ses certificats de complaisance (business is business) !!
Si tu n’as vraiment aucun doute sur qui tu es et ce que tu veux faire... pourquoi ne pas le rencontrer pour obtenir le document dont tu as besoin pour commencer l'hormonothérapie ?
Après tout… c’est peut-être un investissement qui vaut la peine s’il peut te permettre d’avancer plus vite.

Compte tenu de l’âge auquel nous entreprenons nos parcours, nous ne pouvons pas nous permettre le luxe de dépendre de qui que ce soit pour cheminer.

Tu penses que ta psy actuelle est un peu frileuse par rapport à ton parcours (il faut comprendre que professionnellement c’est une très lourde responsabilité et qu’elle n’a pas vraiment le droit de se tromper).



Si elle venait à signer ton attestation pour prise de THS… que tu ne sois pas prête et que tu te foutes en l’air… par exemple… qui, à ton avis serait inquiété en premier ?
Elle serait traînée devant les tribunaux pour homicide involontaire et/ou non-assistance à personne en danger.

Les choses ne sont pas si simple pour eux non plus Françoise et il faut le comprendre !!

Le traitement hormonal est loin d'être sans effet sur le psychisme et, souvent, nous passons par une phase de découragement et de dépression assez importante. Il faut donc être assez forte pour en supporter tous les travers.

Bon courage !!
avatar
Chrysalide

Messages : 80
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : Cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  pierron le Jeu 22 Mar - 12:26

J'espère que tu as bien reçu mon message tout à l'heure, Maryanne. J'ai retrouvé le tien sur ce topic. Quel bonheur de lire tant d'encouragements !!!

Vous toutes vous êtes ma deuxième famille. Je vous souhaite à toutes un bon après-midi.

Merci à toi aussi chère Carolyne, la rigolote flic à jupons qui est si bien dans ses talons aiguilles et qui me procure des bouffées d'optimisme.

Grosses bises



François(e)
avatar
pierron

Capricorne Messages : 36
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 52
Localisation : loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Chrysalide le Jeu 22 Mar - 13:58

N'oublies jamais que nous sommes toutes passées par là où tu passes actuellement et que même si nos parcours ont été plus ou moins facilités pour une raison x ou une raison y... il n'en demeure pas moins que nous comprenons TOTALEMENT tes angoisses actuelles.

Comme je n'ai de cesse de le dire... même si j'ai toujours été plus ou moins "hors circuit" et que mon parcours est achevé depuis près de 10 ans... je n'en oublie pas moins qui je suis et d'où je viens.

Very Happy


Dernière édition par Chrysalide le Ven 23 Mar - 7:32, édité 4 fois
avatar
Chrysalide

Messages : 80
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : Cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  pierron le Jeu 22 Mar - 20:37

Il faudrait détecter les cas de transsexualisme dans les lycées. Après la puberté on peut se faire déjà une idée de son orientation sexuelle et de sa véritable identité. Des psys peuvent-ils faire remplir des questionnaires à chaque lycéen pour déceler des zones d'ombre pouvant éviter que des malheureux ou des malheureuses traînent un boulet pendant plusieurs décennies ou pour toujours, un boulet qui peut mener au mutisme et au suicide ?
avatar
pierron

Capricorne Messages : 36
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 52
Localisation : loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  CarolyneTeeGee le Jeu 22 Mar - 21:32

pierron a écrit:Il faudrait détecter les cas de transsexualisme dans les lycées.

Mouais...j'imagine bien le truc dans des ZEP de banlieue...déjà qu'il faut leur faire une "Journée de la jupe" pour tenter de leur faire comprendre qu'une fille en jupe n'est pas une "tassepé" et qu'elle ne doit pas nécessairement participer à des "tournantes", alors pour un(e) trans "détectée" officiellement au bahut ce serait le nirvana. On n'est pas en Inde ou en Thaïlande...
avatar
CarolyneTeeGee

Taureau Messages : 168
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 53
Localisation : Bretagne

http://en-route-pour-venus.blogspot.com/p/genese-dune-transition

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  pierron le Jeu 22 Mar - 22:05

Carolyne, c'est incroyable je te sens très virile pour une trans. C'est ce qui fait aussi ton charme. Tu as donc roulé ta bosse dans les banlieues et des zones mal famées. Comment réagis-tu si les autres détectent en toi ta partie cachée, celle que tu gommes de plus en plus et avec succès ? Dès que des personnes grattent le vernis ta réaction est-elle différente maintenant ? A la façon de ton casque de policier et de ton gilet pare-balles t' es-tu forgé une armure contre les transphobes et de manière subtile ?

Il faut avoir un sacré tempérament pour côtoyer un monde si macho et cruel !

Tu es un exemple !

Bises.



François(e)
avatar
pierron

Capricorne Messages : 36
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 52
Localisation : loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  CarolyneTeeGee le Ven 23 Mar - 4:26

pierron a écrit:Carolyne, c'est incroyable je te sens très virile pour une trans.

Lol, pas sûre que ce soit un compliment dans ce cas là...rendeer

Je n'ai plus de partie cachée...j'ai passé ma vie de flic à cacher aux autres que j'étais trans, je ne vais pas passer ma vie de trans à cacher aux autres que je suis flic, la tolérance ne doit pas être à géométrie variable. J'annonce toujours la couleur pour les deux...

Ta seule armure c'est ton cerveau. Quand tu ne digères pas la bouillie pré-mâchée qu'on te sert au 20H et que tu ne te comportes pas en con-sot-mateur, que tu essayes de comprendre le monde dans lequel tu vis en le regardant autrement, ça vaut toutes les défenses contre les transphobes ou les gros nazes en général.

Je ne suis pas un exemple, moi je n'étais que flic en banlieue pendant que d'autres y vivent et la subissent au quotidien...je parle bien sûr de certaines banlieues...et je ne suis pas la seule trans dans la police, donc je n'ai même pas le "mérite" d'avoir essuyé les plâtres, d'autres s'y sont risquées avant moi. J'aurais été charcutier-traiteur ou plombier-zingueur ça aurait été pareil, j'ai pas "choisi" d'être trans mais je vis avec ça, parce que c'est ma vie.

Mais là on s'éloigne de plus en plus du sujet, moi mon comming out je l'ai déjà fait. Alors, et cette fameuse introspection ? albino
avatar
CarolyneTeeGee

Taureau Messages : 168
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 53
Localisation : Bretagne

http://en-route-pour-venus.blogspot.com/p/genese-dune-transition

Revenir en haut Aller en bas

Carolyne

Message  sarahOGM le Ven 23 Mar - 6:27

Tu es en passe de devenir notre soeurtrans ou transsoeur à toutes. Je préfère transsoeur...
Il est vrais que nous avons toutes un parcours un peu différents, cela dépend de notre milieu de départ et de notre histoire.
Alors si dans le labyrinthe du Minotore le fil d'Ariane est important, il ne sert pas à marcher ni à avoir la discipline de le suivre.
Il n'est pas de perte de temps à rendre sa motivation actuelle ainsi que son passé clair voir limpide. A mon avis perso.
Il est toujours préjudiciable de laisser des zones d'ombre derrière soit, surtout dans ce domaine. J'ai renoncer en fin d'enfance à Sarah qui est revenue sur le devant de la scène de manière régulière pour me rappeler que ma vie était autre et qu'elle finirait par me perdre (sarah) ou gagner cette lutte intérieure.

Ayant vécu 9/10 de ma vie dans le dépannage ou le service après vente comprendre , trier le fonctionnel de l'information incertaine ou fausse est devenu un mode de fonctionnement personnel [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]. Rassures toi je n'ai pas trouvé de raison, alors l'eau retourne à la "mère" et c'est tout...


J'ai donc pris le temps de donner le nécessaire éclairage au passé, je me suis faite aidée, même si il était certain que je terminerais mon parcours cette fois ci. J'ai trans formé ma vie publique etc et éliminé un max de mines antipersonna derrière moi. J'espère pouvoir passer le cap de la THS sans trouble majeur. Mais là c'est selon une recette simple: qui vivra verra.

Françoise cette fois çi, ton introspection est une des cartes maitresses de ton jeu. Bonne journée Sarah
avatar
sarahOGM

Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 60
Localisation : Bormes les Mimosas

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  pierron le Ven 23 Mar - 9:51

Carolyne, ne prends pas mal que j'aie fait allusion à ce petit côté viril qui est encore un petit peu en toi. Je te trouve géniale car tu t'assumes bien et je comprends qu'auprès de tes collègues ça ne doit pas être bien rose... une couleur qui ne correspond guère au milieu de la pollice. Au fait mon père était gendarme.

Tu as une force de caractère et un humour incroyables. Tu es une battante. Je ne veux nullement blesser les gens. Bien au contraire !

Quel chemin tu as accompli depuis ta véritable naissance ! Un an où tu as su bousculer bien des préjugés et abattu des murs.

Chapeau !!! Razz

Grosses bises.



François(e)
avatar
pierron

Capricorne Messages : 36
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 52
Localisation : loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  pierron le Ven 23 Mar - 9:54

Bonne journée à vous aussi Sarah, Michèle, Maryane et à toutes les autres !!!



François(e) Very Happy
avatar
pierron

Capricorne Messages : 36
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 52
Localisation : loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  leyla le Ven 23 Mar - 16:39

bonne journée FRANÇOISE et bon w.e!!

petites news !!!
voila ! une semaine de passée dans mon nouveau poste !!
accueil simple mais sympa !( il est vrai que j'en connaissais deja qqs uns !)
je prends mes "marques" petit à petit ! mais cela présage que du bon ( pour l'instant ) !!
comme c'est un milieu un peu .. intellectuel !! et surtout moins ..."macho" que mon ancien service !
et à90% feminin !!!
le gros problème en fait c'est que :
comme j'ai amené des petits biscuits (fait maison) toute la semaine ? j'ai très intérêt de faire attention à ma ligne !!
car , à ce rythme la ?? c'est les kgs en plus !! pfff!
c'est dur de changer de poste !!!
bisous les miss!!
avatar
leyla

Messages : 58
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : TARN

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Chrysalide le Ven 23 Mar - 17:58

Coucou Leyla,

j'espère que tout se passera le mieux possible au sein de cette nouvelle équipe où tu seras totalement intégrée.

Bisou
avatar
Chrysalide

Messages : 80
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : Cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum