C.O familial

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C.O familial

Message  leyla le Dim 15 Jan - 9:38

Rappel du premier message :

apparemment je suis la première à poster dans cette rubrique?
vous me direz qu'il en faut bien une ? non?
alors se sera donc moi!

voila !
hier samedi, je suis aller à un RDV que j'avais posée pour une grande partie de la famille ( toutes mes sœurs et ma mère !)
j'ai donc commencer mon C.O dans des termes un peu ... médical !
pour bien expliquer et faire comprendre le sens de ma démarche !
après un bon "exposé" sur mon cas , les questions sont arrivés !!! et de toutes sortes !
l'une à la quelle je m'attendait est , bien sur ,venue en premier !
est ce que tu es homo??
ensuite ont suivie les autres !!
dans le genre : tu vas avoir des sein ? tu vas aller jusqu'à l’opération ?? etc........
je les sentais un peu "assommées " par mes révélations !!
et ensuite, très interrogatives !!
mon stress est disparu très vite en fait !au bout de qqs minutes !
je suis restée assez calme et je répondais aussi bien que possible à toutes ces questions !
sauf celles d'ordre sexuel ou trop personnelles bien sur!
je n’étais pas la pour étaler ma vie sexuelle ??
même si il y a eu de l’Émotion tout c'est bien passé dans l’ensemble!
et maintenant ?? je regrette un peu de pas l'avoir fait plus tôt !!
mais on dit souvent ce genre de chose ?? après!
bon voila !! maintenant? il me reste mes frères?? ( oui ! nous sommes une grande famille!)
je pense que ce ne sera pas la même chose?? bof on verra bien !
la semaine prochaine je fais mon C.O pro !enfin euh ! je l’espère !
voili ! voilou !! bisous !

avatar
leyla

Messages : 58
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : TARN

Revenir en haut Aller en bas


Re: C.O familial

Message  Michele66 le Lun 13 Fév - 18:05

De passage en coup de vent, j'en profite pour te féliciter pour cette affaire rondement et bien menée
et te remercier de ton attention
Bisous
Michèle

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Michèle Administratrice




L'action vaut mieux que l'intention!
avatar
Michele66
Admin
Admin

Bélier Messages : 615
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 69
Localisation : Perpignan

http://transsexuel-le-s.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Bravo Leyla

Message  Joanna Liberty le Lun 13 Fév - 19:41

Voilà un coming out mené de main de maitre.
J'aime ta lucidité, car en effet, ce ne sera pas toujours rose.
Comme tu le dis, Surf sur la vague, engrange du bon et tésorise le.
En attendant, nous sommes toutes trés heureuses pour toi, cela nous fait du bien à nous aussi de savoir que certaines ou certains le vivent mieux que d'autres. Cela nous amène à penser qu'il y a de l'intelligence ici ou là même si nous ne l'avons pas rencontré au moment voulut.
Tiens nous au courant comme tu le fais, c'est trés sympa.

Bonne continuation. Je t'embrasse.
avatar
Joanna Liberty

Gémeaux Messages : 64
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 59
Localisation : auch

http://transexuelle.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Invité le Ven 17 Fév - 23:14

Bravo Leyla ! Tu compenses celles qui comme moi ont eu un coming-out de m..de. Je n'ai plus de famille pour ainsi dire. Une cousine quasiment jamais là... Des parents qui veulent ma mort, et je me demande, vus certains événements en cours s'ils n'y sont pas pour quelque chose. Mais je ne vais pas en dire plus car je ne veux pas que la schkoumoune me rattrape.

Profite à fond de la vague ! Engrange tout ce que tu peux de bonheur pour les moments difficiles. J'ai pu engranger, et en ce moment ce bonheur vécu me fait du bien pour certains soucis que je vis. Mais tout est loin d'être noir, encore heureux. Comme dit Michèle, restons positives, ne nous aigrissons jamais, et prions pour que toutes celles qui suivent aient encore plus de bonheur que nous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Michele66 le Sam 18 Fév - 5:32

prions pour que toutes celles qui suivent aient encore plus de bonheur que nous

C'est la raison principale d'être de ce forum à la sauce convivialité, épicée de seule vérité!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Michèle Administratrice




L'action vaut mieux que l'intention!
avatar
Michele66
Admin
Admin

Bélier Messages : 615
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 69
Localisation : Perpignan

http://transsexuel-le-s.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Invité le Sam 18 Fév - 5:50

... Seul le coming-out familial a été foiré. Partout ailleurs il s'est bien passé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Eh bien en voilà de belles histoires, partielles pour le moins soit professionnelle soit privée

Message  sarahOGM le Sam 18 Fév - 6:30

Ma fille reprenant contact je dois dire que mes comings out furent stressants mais réussis.
La suite est encore plus intéressante et là les faux pas sont à éviter si possible! Eviter l'enthousiasme galoppant c'est ce que je n'ai pas su faire avec ma fille! Sa vie s'étant aussi chargée de lui tendre plein de pièges à la même prériode, ce fut le coup de trop! C'est en partie moi qui fut mise de coté le temps qu'elle rationalise sa situation....Maintenant elle reviens doucement!

Donc surfer calmement et entasser les bonnes actions.......Bonne journée Sarah
avatar
sarahOGM

Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 60
Localisation : Bormes les Mimosas

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  leyla le Mar 13 Mar - 20:30

coucou !! me revoilà !!
après avoir pris un peu de repos bien mérité !
ben ? oui ! apres tous ces C.O à la queue leu leu ( aaaaahhh !ce BEZU? il aura marqué toute une génération ?? )
bref ! je m’égare !!!
donc ! me revoila ! avec des nouvelles !!
hier réunion surprise avec mes supérieurs !
tout cela pour m'annoncer que ma demande de mutation est confirmée ! (youpi!!!!!)
au poste que je visais !(re-youpi!!!)et je commence lundi prochain !! ( non ! non ! pas youpi !)
je trouve que cela fait trop court pour dire au revoir à des bon collègues avec qui j'ai passé des années assez sympa !
c'est le point noir de l'histoire ! mais bon ??
nouveau job et nouvelle vie !! et nouvelles aventures (peut-etre!!) !!! Smile
à+ les miss ! bisous !
avatar
leyla

Messages : 58
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : TARN

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  CarolyneTeeGee le Mer 14 Mar - 5:01

En route vers de nouvelles aventures alors....cheers

C'est du tout bon (pas l'ex-ministre de la culture par contumace hein, pas confondre)
avatar
CarolyneTeeGee

Taureau Messages : 168
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 53
Localisation : Bretagne

http://en-route-pour-venus.blogspot.com/p/genese-dune-transition

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Chrysalide le Jeu 15 Mar - 16:05

Je suis heureuse que tout ce soit, finalement, déroulé admirablement...

Je crois que, tout bonnement, tu es entourée d'amour.

A ta nouvelle vie donc... que je souhaite la plus belle possible !!

Bisou
avatar
Chrysalide

Messages : 80
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : Cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  leyla le Ven 16 Mar - 8:43

merci les miss !
il est vrai que ; pour l'instant ; j'ai pas mal de "chance" que cela se passe bien !!( pourvu que ca dure ?? )
mais je pense aussi que ,une bonne preparation + une methode "douce et lente " ,est plus efficace !!
et je dois avoir un bon karma ? non? Smile
bisous les miss!
avatar
leyla

Messages : 58
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : TARN

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  CarolyneTeeGee le Ven 16 Mar - 9:35

leyla a écrit:mais je pense aussi que ,une bonne preparation + une methode "douce et lente " ,est plus efficace !!

Je plussoie, surtout pour la technique des "petits pas"....mais bon, ça ne met pas toujours à l'abri des andouilles, qu'on soit de Vire, de Guéméné, ou de la Garenne-Bezons...
avatar
CarolyneTeeGee

Taureau Messages : 168
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 53
Localisation : Bretagne

http://en-route-pour-venus.blogspot.com/p/genese-dune-transition

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  leyla le Ven 16 Mar - 18:41

tu bien raison CARO !!!!!!
tu utilises le verbe plussoir !!
il y a bien longtemps que je ne l'avais pas lu !!!!
cela subodore une connaissance de la langue francaise ? hum!
bisous !
avatar
leyla

Messages : 58
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : TARN

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  CarolyneTeeGee le Sam 17 Mar - 2:37

Je me targue de posséder un peu plus que 200 mots de vocabulaire, ce qui peut éventuellement être utile au Bal de la Marquise ou dans quelques salons mondains, mais qui n'apporte franchement rien de mieux à mon parcours (si encore ça favorisait la pousse des seins ou la chute des poils, mais fume !) tongue

Avant aussi je subodorais pas mal, un problème de glandes subodoripares ou subodorifères, je sais plus...mais ça va mieux depuis le THS jocolor

Et dire que ces cons là veulent réformer et simplifier l'ortograf et la lang franc 16...on va vite se faire chier...
avatar
CarolyneTeeGee

Taureau Messages : 168
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 53
Localisation : Bretagne

http://en-route-pour-venus.blogspot.com/p/genese-dune-transition

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Michele66 le Sam 17 Mar - 5:29

Même si ça peut paraître inutile au premier chef, il est toujours bon de posséder correctement la maîtrise de sa langue!

Notre relation aux autres est entièrement assujétie à notre capacité à nous faire comprendre pourtant il y a un monde entre San Antonio et Verlaine.

Dans un parcours comme le notre, qui est fortement basé sur la communication avec les tiers médicaux aidants, pouvoir dire avec précision, avec des mots justes et concis, les ressentis; relater les épisodes marquants de notre prise de conscience est un atout important.

Après, il y a ce complément subtil de savoir assembler les mots, les phrases pour faire vibrer leur expression et c'est à ça que les grands auteurs se démarquent du commun des mortels en adoptant un style qui leur est propre, de Flaubert magnifiquement descriptif dans Salamabo aux "Pagnolades" de Marius Fanny Cesar.

Plus jeune, j'ai dévoré des milliers d'ouvrages depuis la simple science fiction aux plus grands écrivains et j'admets qu'aujourd'hui, dans ma culture générale ça me sert énormément.

Je ne veux pas faire de notre forum le dernier salon à la mode où l'on cause en se gaussant de bons mots mais un espace où celui qui nous lit puisse le faire avec compréhension et plaisir. Super les filles, j'aime beaucoup ce fil de discussions!

Bisous

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Michèle Administratrice




L'action vaut mieux que l'intention!
avatar
Michele66
Admin
Admin

Bélier Messages : 615
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 69
Localisation : Perpignan

http://transsexuel-le-s.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  pierron le Lun 19 Mar - 20:12

Ma mère n'est pas au courant de mon désir de devenir celle que je pense être vraiment. Je ne suis pas homo et j'ai fait quasiment mon deuil des femmes avec qui je n'ai pas eu la moindre relation sexuelle à cause de mes complexes. Je ne les regarde plus que pour leur ressembler un jour plus tard.

Quand mes proches vont découvrir le pot aux roses que vais-je devenir ? J'habite encore chez ma mère et je travaille à mi-temps.

Aucune amie ne voudra m'accueillir pour prendre le relais. D'ailleurs je n'en ai point et je n'ai personne à qui me confier sur ce sujet à part ma psy et une gentille conseillère du planning familial de Lyon que je n'ai qu'au téléphone.

Est ce que je vais droit dans le mur ?
avatar
pierron

Capricorne Messages : 36
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 52
Localisation : loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Chrysalide le Mar 20 Mar - 7:58

Bonjour,

mon intervention va probablement paraître saugrenue mais peut être pourriez vous aborder le sujet de cette "dévoilation" avec votre thérapeute ?

Quel est son diagnostic par rapport au syndrome de benjamin ou de la dysphorie de genre ?

Votre situation semble tout de même assez atypique et, sauf si votre maman est totalement en dehors de tout bon sens, elle a dû comprendre depuis belle lurette qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas... et en tous cas que vous n'étiez pas heureux...

Le bonheur... c'est en principe le seul mal que souhaite une mère pour son enfant.

Si je puis me permettre et quoi qu'il en soit, on ne construit pas sa vie et son bonheur sur la seule approbation de ses proches qui eux mêmes ont
leur propre bonheur à construire.

Chaque cas est totalement différent, bien sûr, mais j'ai tout de même le sentiment que l'on a souvent tendance, prisonnier de ses angoisses, à surévaluer les difficultés.

Peut être n'est ce pas réellement le jugement des proches qui chagrine mais peut être juste le regard que nous posons sur nous même ?

Je pense que lorsqu'on sait qui l'on est... intrinsèquement... que l'on a aucun doute sur soi... cela ne peut être qu'une évidence pour tout le monde.

non ?


Dernière édition par Chrysalide le Mar 20 Mar - 8:01, édité 3 fois
avatar
Chrysalide

Messages : 80
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : Cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Michele66 le Mar 20 Mar - 7:58

Tu résumes fort bien ce que je pense...avec la nuance des contingeances de la vie.

De fait j'ai la conviction qu'il faut réunir les 3 volets principaux, psychologique, medical et social pour une transition réussie.

Etre jeune est un atout mais présente le désavantage de se mettre en situation de dépendance par rapport à la famille.

Si les parents réagissent bien, c'est du tout bon mais dans le cas contraire...purée de galère.

Le premier abcés à crever est bien, selon moi, le CO avec les parents pour étudier ensembles la sortie de parcours du moins professionnelle, puisque jeune, les perspectives de formations adéquates sont théoriquement les meilleures.

Qu'en penses-tu?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Michèle Administratrice




L'action vaut mieux que l'intention!
avatar
Michele66
Admin
Admin

Bélier Messages : 615
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 69
Localisation : Perpignan

http://transsexuel-le-s.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Et pourtant ma vie m'appartient...

Message  Chrysalide le Mar 20 Mar - 8:49

Dans l'idéal, "EVIDEMMENT" qu'il faudrait une prise en charge précoce des transsexuel(le)s mais c'est encore extrêmement rare dans nos sociétés.

A Bangkok, j'avais rencontré deux filles de moins de 25 ans qui venaient se faire opérer... une anglaise de 23 ans et une américaine de 24... le rêve...

OUI, bien sûr qu'il faudrait que cela se déroule le mieux possible pour tout le monde...

1) il faudrait être capable de revendiquer sa féminité, ou sa masculinité, le plus tôt possible au sein des familles ou des institutions le cas échéant,

2) il faudrait pouvoir bénéficier de suivi médical et para-médical adaptés le plus tôt possible,

3) il faudrait la stabilité sociale et une certaine autonomie qui permette le "libre arbitre"...

Le fait est que nous avons été, pour la plupart, tellement oppressées par l'extérieur que nous avons dû vivre dans la plus totale abnégation de soi.. jusqu'à ce que les événements fassent que... parfois... on ait pu se réveiller et reprendre en main notre destin.

C'est assez épouvantable lorsqu'on y pense.

Pensée pour Olivia.
avatar
Chrysalide

Messages : 80
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : Cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Michele66 le Mar 20 Mar - 9:27

Il faudrait une détection précoce notamment lors des visites scolaires!

C'est un thème que j'ai évoqué avec l'IGAS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Michèle Administratrice




L'action vaut mieux que l'intention!
avatar
Michele66
Admin
Admin

Bélier Messages : 615
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 69
Localisation : Perpignan

http://transsexuel-le-s.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  CarolyneTeeGee le Mar 20 Mar - 9:34

Chrysalide a écrit:Je pense que lorsqu'on sait qui l'on est... intrinsèquement... que l'on a aucun doute sur soi... cela ne peut être qu'une évidence pour tout le monde. non ?

Pas toujours...déjà bien heureuse celle qui peut prétendre n'avoir aucun doute sur ce qu'elle est...moi il m'aura fallu 40 ans à la louche, et encore, devenir femme aujourd'hui, est-ce une cause ou une conséquence ? Pas évident tout ça...un souhait, très certainement, mais motivé par quoi et à quel degré ? Si on savait toutes ce qu'on est dès le départ, deux choix s'offriraient à nous alors : la transition dès le plus jeune âge ou le suicide, parce qu'il faut vraiment avoir un gros "problème" pour vivre une vie pour laquelle on n'est pas faite, si on prend les choses par ce biais. C'est certes une vue de l'esprit mais quelque part c'est le constat le plus logique. "Epouvantable", comme tu dis...

Bon, c'est sûr qu'aujourd'hui j'en sais un peu plus sur moi qu'il y a 40 ans, et que même si ce *** de parcours est long, douloureux et difficile (et dire qu'il y en a qui pensent qu'on fait ça pour se marrer, les cons), c'est clair que je ne reviendrai plus jamais en arrière.

Mais toutes ces années perdues à se forger une carapace, à endosser le "costume" que la société nous avait assigné, pas sûre non plus que les autres aient pu voir qui on était au fond de nous. J'aurais préféré, les choses auraient été un peu plus simples sans doute...sans parler de l'époque qui s'y prêtait encore moins qu'aujourd'hui, et bien moins que demain (dreaming is free).

Enfin bref, contente de voir que tu es toujours là, Chrysalide flower
avatar
CarolyneTeeGee

Taureau Messages : 168
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 53
Localisation : Bretagne

http://en-route-pour-venus.blogspot.com/p/genese-dune-transition

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  pierron le Mar 20 Mar - 13:03

Tout d'abord sachez que vous pouvez toutes me tutoyer et m'appeler par mon prénom : François. Le prénom que je veux porter plus tard ou qui est au plus profond de moi c'est Françoise. Juste un E à rajouter... Ma mère m'a dit une fois quand j'étais ado qu'après la naissance de mon frère aîné (de deux ans mon aîné) elle aurait bien voulu avoir une fille et c'est moi, François, qui suis arrivé sans rien demander à personne. Qu'elle et mon père avaient déjà choisi le prénom (Françoise) mais pas de prénom pour la venue possible sur Terre d'un autre garçon.

Je dois aller voir mon assistante sociale cet après-midi pour lui parler de mes desseins.

Est ce qu'elle va tout faire pour me faire revenir à "la raison" ?Est ce qu'elle va évoquer mes droits si la demande de l'ALD mon docteur me la remplit demain ? Ca va faire bizarre de lui avouer qui je suis. Va-t-elle me décourager ?

J'ai la MDPH depuis un an environ. Un jour ma direction m'a convoqué pour m'expliquer que ce statut c'était pour mon bien et que je n'avais pas le choix. C'était ça ou la porte, ai-je compris.Elle m'a toujours reproché mon manque de confiance en moi et mon manque d'initiative.

Demain le rendez-vous chez mon médecin traitant sera une étape supplémentaire. C'est déjà compliqué alors que je ne suis qu'au début...

Quant à avouer à ma mère la drôle de vérité sur mon identité je ne sais pas comment m'y prendre. Si je suis sûr que les démarches vont aboutir à moyen ou à long terme (je ne cite pas le mot "court", évidemment) la donne sera différente. Mais ma mère est homophobe et sans aucun doute transphobe.

Dur dur !!!

Je souhaite un très bon après-midi à vous toutes.



François



Ps : vous pouvez m'appelez Françoise. Il faut bien que ça bouge.

PPS : je ne me sens incapable de sortir habillé en femme. Je préfère avoir une apparence masculine encore des années plutôt que d'essuyer des insultes et des sobriquets de toutes sortes.
avatar
pierron

Capricorne Messages : 36
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 52
Localisation : loire

Revenir en haut Aller en bas

Sur le même ton, un échange que j'ai eu sur un autre site: Question de base vous et votre "objet"(Sexe)

Message  sarahOGM le Mar 20 Mar - 21:58

sarah a écrit: Extraits divers...


Bien essayons de demeurer rationnelle....Si l'objet en question ne m'a nullement gêné dans ma vie et procuré aussi beaucoup de plaisirs j'avoue que depuis la prime enfance je le cache facilement entre mes jambes et admire ce pubis lisse! Depuis toujours je ne cesse de me rêver sans et dans une culotte plus réduite et discrètement évocative de son absence. Ce furent des rêves très personnels et j'e n'en ai jamais parlé avant ma décision de transition.

Pour le reste la vie pratique de l'objet a été ludique et heureuse, naturiste je n'ai pas eu besoin de me le cacher.

La féminité n'est pas empèchée par sa présence, parfois il est nécessaire de le repositionner pour qu'il se remarque moins et il est évident que des pantalons trop trop serrés sont proscrits. Pour le reste rien de grave, la gestuelle, les attitudes, le language, le ressentis n'a rien a voir avec lui, l'objet.

Chose désormais ennuyeuse, cela reste dans la vie courante qu'un élément inesthétique et vide de sens!

Je comprends maintenant pourquoi le GRETIS de Marseille te considère comme atypique [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Remarques d'une copine

Ma réponse/ Oui, cependant si beaucoup d'entre nous ont vécu des moments difficiles à l'adolescence je ne vous souhaite pas la fin de mon enfance. Je me suis réfugiée dans mon rôle d'homme pour survivre! J'ai bien faillit faire partie des enfants suicidées. Après le coté positiviste et optimiste extrème de ma nature m'ont permis de vivre une vie autre en utilisant ce que j'avais fini par accepter pour vivre sans souffrir. Il est vrai que si je peux avoir de rares journées noires, je ressort toujours par le haut et repars au bénéfice des jours à venir.
Je ne regrette donc pas ma vie, je jouis de celle que j'ai, même si c'est assez difficile financièrement comparé au passé!

Avoir transité avant, OUI j'aurais aimé, mais cela ne s'est pas réalisé car je n'étais pas prête à renaître ni à la sortie de l'enfance à poursuivre une vie de problèmes sur problèmes qui me dépassaient...je me sentais "malade de la tête". N'avais je pas provoqué une relation avec un homme qui une fois finie m'a conduite à vivre de façon muette la honte de ce que j'avais fait. Le sommet c'est quand ma mère a vu mes seins qui apparaissaient et que j'ai refusé de les perdre car cela me plaisait bien à moi. J'ai été opérée de l'un, l'autre à été sans doute réduit de manière médicamenteuse. Alors pour vivre je suis redevenue le petit garçon que je devait absolument être! Une auto hypnose de plus de quarante ans...aujourd'hui je suis VRAIMENT libre. Parvenir à l'exprimer avec les trippes au Gretis cela à demandé plusieurs mois....un jour le contrôle mental à lâché; je me suis montrée à eux et aussi à moi finalement! Je ne voulais pas y retourner dans la fin de mon enfance.

Cette histoire de vie est j'en suis convaincue pas si atypique que cela, je n'ai pas été battue physiquement, je n'ai pas un caractère affirmé j'ai donc partiellement suivi un chemin que tout et tous semblaient m'indiquer. D'autreSS ont malheureusement vécu des choses bien plus difficiles.

Bonne semaine Sarah
avatar
sarahOGM

Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 60
Localisation : Bormes les Mimosas

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Chrysalide le Mar 20 Mar - 22:28

Pas toujours, bien sûr, mais comme moi, il y a beaucoup de garçons qui ont toujours su qu’elles étaient des filles et dont toute la vie s’est construite sur cette évidence.

Je suis l’exemple type de ce que l’on appelait une transsexuelle primaire.

D’après ce que tu dis… tu es l’exemple type de ce que l’on appelait une transsexuelle secondaire.

On a beau dire tout ce que’ l’on veut sur le sujet, l’approche de sa féminité n’est absolument pas la même et le chemin de vie non plus.

Le film "ma vie en rose" décrit très justement le ressenti de celles qui n'ont jamais douté.

Very Happy
avatar
Chrysalide

Messages : 80
Date d'inscription : 16/11/2011
Localisation : Cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  pierron le Mar 20 Mar - 22:59

Le film "La vie en rose" m'a beaucoup marqué !!! Michèle Laroque est bouleversante dans le rôle du petit garçon-fille qui est campé par un remarquable jeune comédien. Je me retrouve parfois en ce petit garçon qui n'a qu'une seule envie : être une fille. Je n'ai jamais été attiré par les jeux de filles mais mon hyper sensibilité m'a empêché d'aller vers les autres et j'ai été souvent rejeté. Je me suis renfermé sur moi-même et j'ai découvert un monde magique, féminin et interdit : le plaisir de se travestir. Ma maman m'a surpris une fois avec une robe ou un peignoir rose lui appartenant. Elle en a parlé à une voisine. La première honte de ma vie ! J'ai recommencé souvent à fouiller dans son armoire et elle a remarqué souvent que quelqu'un avait mis son nez dedans plus d'une fois. A 7 ou 8 ans on se figure que l'on n'éveillera pas les soupçons si l'on remet comme il faut les vêtements de sa maman... Hum !

Au pensionnat, à 15 et 16 ans, mon désir de me travestir a pris de l'ampleur au point de piquer des vêtements dans des sacs de collégiennes ou de lycéennes. Je reviens de loin mais la frustration m'a toujours gagné !
avatar
pierron

Capricorne Messages : 36
Date d'inscription : 19/03/2012
Age : 52
Localisation : loire

Revenir en haut Aller en bas

A sept ou huit ans....

Message  sarahOGM le Mer 21 Mar - 6:33

L'on croit que nos excapade dans l'armoire de maman ne se voient pas....tout à fait d'accord!

Piquer des affaires dans les sacs je n'aurais jamais osé...si je m'étais faite prendre, j'aurais subit un interrogatoire sans fin de la part de maman...

J'en ai vécu quelques uns à cet âge là des interrogatoires...
Primaire secondaire je ne crois pas que cela soit important. Une fois que la féminité deviens consciente les choix se réduisent rapidement. Il devient de plus en plus insupportable de vivre dans la peau de l'autre. J'ai vécu en femme à la maison puis un peu en boite louche, je me sentais en sécurité la loi de l'omerta si je croisais une connaissance. Mais ce ne sont que des moyens de ne pas franchir la pas qui devient le pas suivant sortir...
Alors malgrés la peur du rejet qui était la mienne, tu commences doucement à t'habiller le soir pour sortir en rasant les murs et avec la peur de croiser une connaissance ou un contrôle de police....Puis pour les we loin de chez toi, puis pour tous les voyages; ta garde de robe grandit etc Le retour au jean de bure deviens de plus en plus pénible et tu attends avec impatience le prochain....
COMING OUT. Courage, non; nécessité!
Si j'avais résisté aux pressions je serais peut être devenue Sarah bien avant! Il m'a fallu une vie pour arriver au bout de moi même, pour revenir à cette situation de la fin de l'enfance et poser cette fois ci une décision, enfin non pas une décision un acte d'adulte: j'y vais; je suis en train de ""crever""...

Pas de regret, je n'étais pas prête à assumer, alors ma vie n'a pas été malheureuse, elle est heureuse aujourd'hui. J'ai retrouvé le peps pour entammer plein d'activités autrours de Sarah, affronter le Gretis de Marseille, reprendre un hygiène de vie raisonnée, vae prof, naturalisation, faire tourner ma boutique en Sarah, militer dans une association de transgenres l'ABC et oser être simplement visible.
Pas si simple au début...surtout seule dans mon coin...aujourd'hui plusieures personnes m'aident discrètement...une médecin, toute ma clientèle etc...
Bon j'arrête de me répendre...aller au boulot. Bonne journée Sarah
avatar
sarahOGM

Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 60
Localisation : Bormes les Mimosas

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.O familial

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum