UN CESCO s'intéresse à la santé des enfants des transsexuels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UN CESCO s'intéresse à la santé des enfants des transsexuels

Message  sarahOGM le Mer 13 Fév - 19:14

La Synthèse de presse Gènéthique du mercredi 13 février
2013








Un Cecos s'intéresse à la santé des
enfants des transsexuels



Le Centre d'étude et de conservation des
oeufs et du sperme humains (Cecos) de l'hôpital Cochin à Paris s'est récemment
intéressé au développement des enfants vivant avec un parent
transsexuel.
Cette étude, menée dans l'unité de transsexualisme de l'hôpital
Foch Suresnes, mentionne que "sur 266
patients opérés pour changement de sexe (à un âge moyen de 33 ans), dont deux
tiers de femmes devenues hommes et un tiers d'hommes devenues femmes, plus de la
moitié (54%) vivent maritalement
". En outre, "35 % vivent avec des enfants, plus souvent les
femmes devenues hommes (43,5%) que les hommes devenus femmes
(18,5%)
".
Par ailleurs, dans cette même cohorte, "87 enfants vivent
auprès de femmes devenues hommes qui sont leur beau-père, leur père par don de
sperme ou leur père adoptif
" et 20 enfants vivent "auprès d'hommes
devenus femmes qui sont leur belle-mère, leur mère adoptive ou qui était leur
père avant de devenir femme
".
Le
Cecos de l'hôpital Cochin est "le seul en
France à accéder à la demande de don de sperme émanant de couples dont le futur
père est une femme devenue homme
". Parmi ces couples, sur les 42 enfants
nés de don de sperme, "24 ont été suivis
par le cecos et examinés au moins une fois par an par une psychiatre, une
psychologue et une psychomotricienne
".

Si l'étude en arrive
à la conclusion que les enfants vivant avec un parent transsexuel ont un
développement psychomoteur et cognitif "normal" et "n'ont pas de
trouble de l'identité sexuée
", il doit cependant être mentionné que le
Cecos n'a suivi les enfants que jusqu'à l'âge de 12 ans. Par conséquent, l'étude
"laisse en [...] suspens la
question du devenir de ces enfants à l'adolescence
". Enfin, l'article
précise que "le Cecos incite les parents à révéler à leurs enfants le
transsexualisme de l'un d'entre eux, ce que beaucoup (48% dans l'enquête de
l'hôpital Foch) garde sous le seau du secret
".



Sources : Le Quotidien du Médecin (Dr Hélène
Colignon) 11/02/13


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
sarahOGM

Poissons Messages : 268
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 60
Localisation : Bormes les Mimosas

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum