J'ai vu de la lumière, j'ai vu la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai vu de la lumière, j'ai vu la lumière

Message  become le Jeu 23 Aoû - 3:05

Bonjour à tou-te-s,

Il faut se présenter lorsque l'on s'inscrit et je ne le fais jamais d'habitude. La politesse et la rigueur ici sont de laisser un petit mot, alors je vais essayer de le faire, en espérant trouver l'inspiration !

Alors voilà, je me présente, become, environ 30 ans, habitant en région parisienne. La vie étant ce qu'elle est, je suis né garçon. En temps normal, chaque être humain accorde son identité avec ce que lui renvoie son apparence, sans se poser de question ou si peu... ce qui fait qu'en général, chacun sait se reconnaître quand il se voit, jour après jour.
Comme beaucoup d'entre vous, ce que je perçois de mon for intérieur, ce que je ressens, n'est absolument pas en phase avec mon corps, qui, cela étant, n'est pas totalement masculin.

J'ai eu une jeunesse, qui sans être traumatisante, a été tout sauf exemplaire. J'ai ensuite eu une adolescence gênante, nourissant, au départ, l'espoir de ne pas être (trop) affecté par les effets virilisants des hormones, et en même temps, ayant l'espoir, dans le pire des cas, de devenir un gaillard, bâti, assuré de son identité.

Pendant ce temps, parce que j'ai presque toute ma vie réussi à maintenir un lien entre mon image physique et ma personnalité, j'ai toujours traîné avec des garçons, me suis comporté comme tel, avec de la facilité dans certains domaines, et beaucoup de mal dans d'autres.

Contrairement à beaucoup de femmes dites transsexuelles, je ne me sens pas totalement femme, en tout cas pas totalement, et ne suis pas convaincu(e) de l'avoir toujours été. Si je n'ai toujours pas trouvé les mots adéquats, je peux au moins dire que je ne me sens pas homme. Et surtout, être homme ne me correspond pas...

J'ai toujours pensé être complètement malade, et je pense toujours l'être, car la transition est une étape difficile qui me terrorise. Mais ce qui me terrorise le plus, ce serait de ne pas avoir essayé de vivre ma vie, alors qu'on a une seule vie. J'essaie donc d'assumer mais c'est très difficile, même envers moi-même.

Pour terminer sur quelque chose de plus intéressant, comment ai-je atterri sur ce forum ? en recherchant des informations sur la FFS, chirurgie que je projette de subir, avant d'aller plus loin.

Pour ne pas vous noyer dans mon bavardage, je vais clore en disant bonjour à toutes, à nouveau.
become
avatar
become

Messages : 9
Date d'inscription : 20/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai vu de la lumière, j'ai vu la lumière

Message  Heloise21 le Jeu 23 Aoû - 11:18

Bonjour et bienvenue

Moi non plus je ne sais pas ce que veux dire "se sentir femme"
Je sais juste que trainer une tronche de mec c'est comme trainer une pancarte "bouffon"
Je n'ai pas l'impression d'être particulièrement efféminée, on m'a toujours poussé à être avec les garçons et faire comme eux "Mais non qu'ils ne te cassent la gueule, c'est juste qu'à force de rester dans les jupes de ta mère, tu sais pas que les jeux de garçon ça chahute"
avatar
Heloise21

Balance Messages : 25
Date d'inscription : 29/04/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai vu de la lumière, j'ai vu la lumière

Message  AURELIE C. le Jeu 23 Aoû - 15:44

bienvenue become

juste une question....

quand tu auras une tronche de femme, tu comptes vivre ta vie d homme comment?

AURELIE C.

Messages : 163
Date d'inscription : 19/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai vu de la lumière, j'ai vu la lumière

Message  become le Jeu 23 Aoû - 15:55

Bonjour Héloïse et merci pour ton accueil.
Je vis de contradictions, comme toi j'ai été poussé(e) à faire comme les autres, mais à la différence de toi, je n'ai pas toujours eu besoin de me forcer très fort pour que mon comportement ou ma façon de penser soient normaux. J'aime créer artistiquement, c'est une activité qui n'a pas de genre. Mais je l'exprime dans des loisirs de mec. Cela me convient.

Ma différence principale avec les autres, c'est que cette mécanique de l'identité n'a pas très bien fonctionné. Je me suis forgé une personnalité cohérente avec ce que mon corps renvoyait, tant bien que mal. Mais ce n'était pas forcément automatique.

C'était d'autant moins automatique que j'avais grandi en développant tôt une gynécomastie plutôt sévère, et en finissant ma puberté avec une taille presque égale à celle des filles de ma famille, et en même temps largement inférieure à celle des hommes de ma famille. J'ai des doigts assez fins, une main de taille moyenne, des épaules et des bras masculins, mais en même temps je suis plus frêle et avec des os et des traits plus fins que mon frère.
J'ai espéré pouvoir m'affirmer en tant qu'homme avec un physique et une chimie qui me pousserait à avoir des pulsions typiques. J'ai fini par complexer sur tout, sur ma taille qui ne plaisait pas aux filles, sur ma voix très jeune, ma gynécomastie et ce qui me rendait moins masculin. Tout cela allait dans le sens de ce que je combattais intérieurement. Je combattais en essayant de plaire avec plus de muscles, plus d'homme en moi, mais au final je restais solitaire, dans un échec et une peur de tout dans ma vie. J'étais incapable de mener une relation avec une fille, ce qui me poussait à tout refuser ou laisser couler. Je ne pouvais pas m'imaginer en relation en tant qu'homme de base, ferme et résolument protecteur, alléché par l'idée d'un coït. Je n'étais pas à a hauteur, et je ne pouvais pas non plus montrer mon corps dont les mélanges de mâle et de parcelles si peu masculines auraient fait fuir n'importe qui, un peu telle une femme à barbe.

J'ai commencé à penser à une erreur au tirage à la naissance, en me disant que j'ai aussi pensé à quelques railleries venant de ma famille à mon plus jeune âge... Ma personnalité était universelle, sans sexe mais avec des choses refoulées qui ne sont pas typiquement masculines... cela me confortait dans l'idée qu'il fallait un jour que je fasse quelque chose. Et d'un autre côté, je me demandais si une influence extérieure ne m'avait pas détraqué(e) sans que je puisse m'en rendre compte.

Je ne vais pas dévier excessivement, mais je ne suis pas effeminé non plus. L'on m'a déjà fait des remarques sur des détails insignifiants, ma façon de bouger (mais pas ma façon de marcher !), mon écriture, ma sensibilité (alors que j'ai la certitude que j'affiche trop souvent froideur et apathie). N'ayant jamais eu de compagne, mes amis se sont, quand j'avais le dos tourné, demandés si j'étais gay (la question m'a été posée par une amie sous couvert d'humour une fois) alors que j'affichais, mais avec beaucoup de retenue, mon intérêt pour les femmes (voire de la misogynie, c'est dire)...
avatar
become

Messages : 9
Date d'inscription : 20/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai vu de la lumière, j'ai vu la lumière

Message  become le Jeu 23 Aoû - 16:10

AURELIE C. a écrit:bienvenue become
juste une question....
quand tu auras une tronche de femme, tu comptes vivre ta vie d homme comment?

Bonjour et merci,
je crois qu'on ne s'est pas compris(e)s, je ne souhaite pas avoir juste une tronche, ni vivre ma vie d'homme. Je ne souhaite pas non plus vivre une caricature de vie de femme, juste être moi dans ma tête, dans mon corps et dans ma vie.
Ça ne m'apporterait pas le bonheur je ne me fais pas d'idée, une transition pourrait même me rendre la vie dure pendant longtemps. Mais j'ai moins peur de cela que de me réveiller 20 ans plus tard, meurtrie par des années perdues de contradictions et de combats finalement perdus pour rien.
avatar
become

Messages : 9
Date d'inscription : 20/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai vu de la lumière, j'ai vu la lumière

Message  Elodie le Jeu 23 Aoû - 18:49

Bienvenue

au plaisir de te lire
avatar
Elodie

Messages : 129
Date d'inscription : 18/04/2012
Localisation : Finistère Nord

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai vu de la lumière, j'ai vu la lumière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum